News

Toutes les dernières infos à ne pas rater

Robbie a accepté de répondre à une série de questions simples pour le journal anglais "The Guardian", quelques jours avant le début de sa tournée. Un rapide "Q&A" pour mieux connaître le chanteur. Voici la traduction de cette interview :

Quel est ton souvenir le plus ancien ?
Un rêve lucide. J'avais 3 ans.

Quelle est la personne encore en vie que tu admires le plus, et pourquoi ?
Ma femme. Je suis quelqu'un qui s'ennuie toujours. Je ne m'ennuie jamais avec elle.

Quel est le trait de caractère qui tu déplores le plus en toi-même ?
La haine de soi.

Celui que tu déplores le plus chez les autres ?
Les mauvaises manières.

Quelle est ta plus grande peur ?
L'obésité et la honte qui vient avec.

Mise à part tes biens immobiliers, quelle est la chose la plus chère que tu ais acheté ?
Une bague pour ma femme.

Quel est ton bien le plus précieux ?
La confiance.

Tu as quoi en fond d'écran ?
Une photo de ma fille, Teddy.

Si tu pouvais ramener quelque chose à la vie, que choisirais-tu ?
Les raves.

Qui pourrait jouer ton rôle dans un film sur ta vie ?
Meryl Streep (elle est célèbre).

Quel est ton mot favori ?
Cake. ("Gâteau")

Quel livre a changé ta vie ?
Ce n'est pas encore arrivé.

A quoi ressemble l'amour ?
Je ne suis pas qualifié pour expliquer ce que ça fait quand ma femme me regarde (ou bien "me donne un certain look" - traduction incertaine)

Qu'est-ce que tu voulais devenir quand tu étais petit ?
Un acteur.

Quelle est la pire chose qu'on t'ait jamais dite ?
Vous aimeriez que je revive le moment le plus blessant de ma vie ? Ouch.

Qu'est-ce qui se trouve tout en haut de ta liste de courses ?
Avoir une maison sur la plage dans les tropiques.

Est-ce que c'est mieux de donner ou de recevoir ?
Je dirais donner, mais ça ne serait pas vrai.

Quel est ton plaisir le plus inavouable ?
Le sucre.

Que dois-tu à tes parents ?
Ils ont ma gratitude pour m'avoir conduit en cure de désintox.

A qui aimerais-tu le plus dire que tu es désolé ?
Personne, sincèrement.

Quel fut le meilleur baiser de ta vie ?
J'ai eu le baiser de la mort, quelques fois. Mais j'ai réussi à m'échapper.

As-tu déjà dit "Je t'aime" alors que tu ne le pensais pas ?
Oui, ça m'est arrivé.

Quelle est la personne encore en vie que tu méprises le plus, et pourquoi ?
Si je répondais à cela sincèrement, j'aurais des problèmes. Si je répondais avec humour, ce ne serait pas assez drôle.

Qui aimerais-tu inviter à une soirée de rêve ?
Je n'aimerais pas en faire une. Je déteste rencontrer les gens. Il faudrait que j'y sois par erreur, ou bien il faudrait que je sois payé pour y être.

Quels sont les mots ou les phrases que tu utilises le plus ?
“Yo”, “Erm”, “Je veux dire”, “Tu sais”.

Quel est le pire job que tu ais fait ?
J'ai vendu du double vitrage à Stoke-On-Trent, quand j'avais 16 ans. C'était pour deux semaines. Mis à part ça, je n'ai jamais vraiment eu de "job".

Quelle a été ta plus grosse déception ?
Ne pas faire du 40 en tour de taille, pour la plus grande partie de ma vie adulte.

L'édition australienne du magazine Rolling Stone, vient de publier une nouvelle interview du chanteur. C'est une interview plutôt intéressante puisque Robbie évoque les principales chansons qui résument sa vie. Voici la traduction :

Le titre qui me rend malade : Elton John “Rocket Man”, 1972
“Il y avait une période où cette chanson me faisait pleurer, mais je ne savais pas pourquoi elle me faisait pleurer. Mais c'était avant que je devienne célèbre. Et je pense savoir pourquoi cela me faisait pleurer : il y a une séparation entre le normal et l'anormal, et le fait de ne plus être un inconnu. Je me souviens que je me disais : 'Je suis un homme fusée, je brûle ici tout seul'. Vous devenez isolé quand vous devenez célèbre, et je pense que j'ai reconnu l'isolation que créé la célébrité dans cette chanson. Je perdais la jeune personne que j'étais quand j'étais à Stoke-On-Trent.”

Le journaliste espagnol Xavi Martinez s'est rendu à Londres il y a quelques semaines pour interviewer Robbie pour la télévision espagnole. Après avoir teasé les fans sur cette interview, le journaliste a finalement mis en ligne l'intégralité de l'interview en ligne.

Retrouvez l'interview en vidéo à cette page : http://los40.com/los40/2016/11/18/lomas40/1479476458_243770.html?lf=b6bc3c1d35b78503f953f6595726508e

Pour rappel, Robbie se rendra à Barcelone ce 1er Décembre pour chanter aux Los 40 Awards.

On attendait avec impatience une UNE de magazine avec Robbie pour la sortie du nouvel album... On l'a enfin, et on a été servi ! Robbie fait en effet la une du magazine gay Attitude au Royaume-Uni. Il s'agit de l'édition datée de Décembre et les photos sont signée Stéphanie Pistel, l'une des photographes favorites de Robbie.

2016 11 04 magazine 2

Le journaliste Josh Baines, a publié hier une critique très positive du single Rudebox, sur le site Thump. En voici la traduction :

Le 13 Février 1974, les dieux du divertissement nous ont béni avec un cadeau. A un certain moment de ce fatidique mercredi, Robert Peter, alias Robbie Williams est arrivé à Stoke-on-Trent, et une légende est née. Robert, probablement, le deuxième jour de son existence, se transforma en Robbie. En tant que Robbie, il est devenu l'effronté favori de la nation pendant un quart de siècle. Bien sûr, Bradley Walsh a donné son aval, et on imagine qu'Olly Murs serait heureux de faire don de ses deux couilles pour nettoyer la couronne de Robbie. Robbie Williams est le petit effronté que les sofas des talk-show du monde entier n'ont jamais connu.

Robbie Williams, idole de boys band, petit chouchou des femmes au foyer, chasseur d'aliens, fétichistes des Rat Pack, et légende vivante, voilà ce qu'il est pour tous les hommes. Ce qui est vraiment important cependant, plus important que les ventes de disques ou que sa présence incroyable sur Facebook, c'est le fait que Robbie est l'homme derrière le plus grand disque électro de tous les temps : "Rudebox."

Vous vous souvenez de "Rudebox" ? Le tube samplé sur Sly & Robbie, qui a atterri à la 4ème position dans les charts britanniques. La petite fusée qui, "par rapport aux auxtre singles de Robbie" a été considérée comme un échec commercial. Le titre culotté et effronté du petit effronté. Bien sûr, vous vous souvenez de Rudebox. Depuis une décennie, vous avez fait le Rudebox. Vous avez secoué le Rudebox. Vous vous demandez ce que "Rudebox" peut bien vouloir dire, mais vous avez trop de plaisir à transpirer sur le dancefloor. "Rudebox" est en vous, au fond, au fond de vous. "Angels" c'est pour les funérailles, "She's The One", c'est pour les mariages, et "Rudebox", c'est pour toutes les fois que vous et vos potes, vous voulez vous détendre avec 4 ou 6 canettes de bière premium, et une pizza surgelée un vendredi soir.

Tandis que cette petite tête souritante sortit du vendre de sa mère,  pas même Robbie (Robert à cette époque, vous vous souvenez), toujours prêt à faire un sourire et un clin d'oeil aux infirmières, aurait pu prédire qu'il allait grandir et sortir un enregistrement électro, en rappant avec un accent incroyable, venant à la fois de Manchester et de la Jamaïque, sans en mourir de honte, sur le couplet suivant:

OK then back to baseheads
Dance like you just won at the special Olympics
I got the rudebox off the back of a spaceship
So sick I just had to take it
The R.U.D.E.B.O.X
Up your jacksie, split your kecks
Sing a song to Semtex
Pocket full of Durex, body full of Mandrex
Are we gonna have sex? Will you wear your knee socks?
Back to the rudebox

La honte n'est pas un concept que Robbie Williams connaît. Chez Robbie Williams, les gênes de la honte ont été remplacés par ceux de la plaisanterie. Voilà pourquoi "Rudebox" existe. Personne d'autre sur terre n'aurait envisagé un jour combiner du rap avec l'un des refrains les plus maladroits jamais composés, et encore moins décidé de l'enregistrer, de le sortir, de tourner un clip pour ce titre, et faire la promo de ce dernier. Mais Robbie l'a fait. Parce que Robbie sait le faire, mieux que quiconque. Le petit effronté nous a eu par les couilles, et il nous regarde droit dans les yeux, pompe notre fric pour le mettre dans ses poches, et nous fait un sourire en retour. "Pourquoi est-il aussi méchant ?", nous demande la voix. Parce que Robbie nous demande de l'être, dirons nous. Robbie nous a rendu méchant.

L'Electro, en gros, c'est pour les mecs habillés en cuir, avec des cheveux longs, hérissés, qui fréquentent les clubs goths dans les stations balnéaires, et qui se font appeler "Dieu DarkPsyche" sur Facebook. Et quand on voit leur tête, il n'est pas étonnant qu'il ait fallu une star comme Robbie pour évoquer la magie. Il a même porté un jogging noir Adidas pour l'occasion.

Il est convaincant, Robbie, même quand il colporte de la crasse. Le titre "Candy" devrait être le genre de fantaisie réservée à une BBC low cost, et qui devrait intéresser seulement les présentateurs des matinales de radios locales, mais d'une certaine manière, Robbie tire son épingle du jeu, et vous restez troublé, mais vous tombez sous le charme. Même chose avec "Let Love Be Your Energy", "The Road To Mandalay" ou "Rock DJ". Robbie a en lui un sens du showbizz, ce qui signifie qu'il peut plonger la tête la première dans les profondeurs de l'abjection, et y trouver l'odeur d'un Givenchy. Et "Rudebox" est son chef d'oeuvre.

Cela n'a pas d'importance si la capacité de Robbie à rapper est équivalente au dynamisme d'un papa le lendemain de Noël avec une tasse de Cointreau. Cela n'a pas d'importance s'il semble s'être endormi sur le refrain. Le fait que Robbie ne peut pas décider s'il veut que "Rudebox" soit un nom ou un verbe, n'a pas d'importance non plus. Cela n'a même aucune importance si la chanson de Robbie est une ode au vagin, et comment il va le **** jusqu'à ce que le destinataire de son Rudebox lâche quelques ...gouttes. Seul Robbie pouvait sortir une chanson sur la baise jusqu'à ce que le partenaire meure. Voilà, c'est notre Robbie.

Oh, le seul enregistrement éléctro qui se rapproche de Rudebox ? Sûrement "The Way You Move" des Bodyrockers. Mais nous en parlerons un autre jour.

Mon compte

Dernières Vidéos

WW: Nouvelle Vidéo
WW: Nouvelle Vidéo
Volkswagen : Nouvelle vidéo de 20 minutes
Volkswagen : Nouvelle vidéo de 20 minutes

Dernières Photos

2017 - 8 Juillet - Werchter
2017 - 4 Juillet - Nijmegen - Andreas Terlaak