News

Toutes les dernières infos à ne pas rater
Sebastien
Tour 2017
Affichages : 1405

Punch Live Act : des coups de poing et des larmes à Manchester

Mais au fait, que dit la presse, au lendemain du 1er concert de Robbie pour cette nouvelle tournée ? Et que faut-il retenir ?

La tournée 2017 de Robbie s'ouvre dans un contexte très particulier, et ceci pour deux raisons : tout d'abord parce que la tournée démarre à Manchester, 10 jours seulemennt après l'attentat qui a fait 22 morts, dans la même ville. Mais aussi parce qu'à l'émotion liée à cet attentat, s'ajoute une autre émotion : les problèmes de dos du chanteur. Depuis plusieurs mois en effet, le chanteur souffre de plus en plus du dos, et cette souffrance est de plus en plus dure à dissimuler.

Plusieurs moments chargés d'émotion ont eu lieu durant le 1er concert du 2 Juin. Dès le début du concert, Robbie a fait une référence à l'événement tragique du 22 Mai.
Sa punch line durant Let Me Entertain You, fut :
"We are Manchester and we're not f****** scared."
("Nous sommes Manchester, et nous ne sommes pas effrayés !")

Il également modifié les paroles de Strong.
Il a ainsi chanté : "Manchester we're strong, we're strong, we're strong"
("Manchester, nous sommes forts, nous sommes forts").

D'après certains témoignages, Robbie n'est pas parvenu à chanter Angels en entier, tellement il était submergé par l'émotion. Il a d'ailleurs dédié la chanson aux victimes de l'attentat.

Dans l'ensemble, la presse semble donc s'attarder surtout sur le côté émotionnel du concert. L'aspect artistique, la mise en scène et la performance du chanteur ne sont pas vraiment évoqués par les médias.

Mais au fait, que dit la presse, au lendemain du 1er concert de Robbie pour cette nouvelle tournée ? Et que faut-il retenir ?

La tournée 2017 de Robbie s'ouvre dans un contexte très particulier, et ceci pour deux raisons : tout d'abord parce que la tournée démarre à Manchester, 10 jours seulemennt après l'attentat qui a fait 22 morts, dans la même ville. Mais aussi parce qu'à l'émotion liée à cet attentat, s'ajoute une autre émotion : les problèmes de dos du chanteur. Depuis plusieurs mois en effet, le chanteur souffre de plus en plus du dos, et cette souffrance est de plus en plus dure à dissimuler.

Plusieurs moments chargés d'émotion ont eu lieu durant le 1er concert du 2 Juin. Dès le début du concert, Robbie a fait une référence à l'événement tragique du 22 Mai.
Sa punch line durant Let Me Entertain You, fut :
"We are Manchester and we're not f****** scared."
("Nous sommes Manchester, et nous ne sommes pas effrayés !")

Il également modifié les paroles de Strong.
Il a ainsi chanté : "Manchester we're strong, we're strong, we're strong"
("Manchester, nous sommes forts, nous sommes forts").

D'après certains témoignages, Robbie n'est pas parvenu à chanter Angels en entier, tellement il était submergé par l'émotion. Il a d'ailleurs dédié la chanson aux victimes de l'attentat.

Dans l'ensemble, la presse semble donc s'attarder surtout sur le côté émotionnel du concert. L'aspect artistique, la mise en scène et la performance du chanteur ne sont pas vraiment évoqués par les médias.


Commentaires sur Punch Live Act : des coups de poing et des larmes à Manchester

Soyez le premier à commenter
Merci de vous identifier pour commenter

Mon compte

Dernières Vidéos

WW: Nouvelle Vidéo
WW: Nouvelle Vidéo
Volkswagen : Nouvelle vidéo de 20 minutes
Volkswagen : Nouvelle vidéo de 20 minutes

Dernières Photos

2017 - 8 Juillet - Werchter
2017 - 4 Juillet - Nijmegen - Andreas Terlaak